Le 6ème jour 
Encore 3 qui ont mal au ventre, et voilà le quatrième. « Oh là, là, madame, j’ai mal au bide !» « Hey, madame ça se prend comment ça ? Se renseigne Alexandre. « Sous la langue ». La chose se dit rapidement dans le village que des garçons ont mal au ventre, alors deux villageoises arrivent quelques minutes plus tard avec un thermos. Elles leur ont préparé une tisane faite avec les herbes d’ici. A boire avant 13h leur disent –elles. La potion ne fait pas fureur mais elle agit drôlement bien. C’est un peu comme pour la blessure au pied de Lucas. Quelques feuilles arrachées à un arbuste, mâchées entre les doigts, pilées avec une pierre, un peu d’eau de la source dessus pour lier et la pâte obtenue est appliquée sur le bobo qui s’arrête de saigner d’un coup. Et notre Lucas qui repart dans l’eau, ni vu ni connu.
Tout est installé partout (Luminaires, prises, panneaux solaires sur l’internat, raccordement avec le logement des enseignants...) Aujourd’hui on installe les panneaux solaires sur les toits de l’école. « Normalement ce soir c’est fini » déclare Yoann. Si les gosses continuent de bosser comme ça, on va battre tous les records d’efficacité. Ils pigent vite, mais surtout ils en veulent. Je ne dis pas qu’il n’y a pas quelques couacs par-ci par-là, mais dans l’ensemble, ils s’en sortent bien». « Bien très bien. Moi j’ai vu le résultat, je n’ai pas trop bossé avec eux mais ils ont l’enthousiasme et l’impatience de la jeunesse. Il n’est pas rare de les voir partir et revenir en se disant : « Ah il me faut ça, et ça », mais ça c’est normal. On voit ceux qui sont exigent avec eux-mêmes et autonomes, et il y en a d’autres qui profitent plutôt du moment présent» ajoute Hugues. « Hier il y avait un câble qui pendait, il a fallu que Bouba insiste pour que quelqu’un s’en occupe et il a fini par désigner Thomas B à la tâche. Thomas qui a râlé évidemment, mais il s’est attelé à la tâche». « Et toi Bouba, qu’en penses-tu du travail qu’ils ont fourni ? «Franchement, franchement ils ont fait un boulot très satisfaisant. Ils ont bien suivi les consignes, ils ont bien écouté ».
Petite réunion de chantier avant de démarrer la journée. Chacun son taf. Nicolas et Lucas sont collés au câblage du tableau électrique de l’école. « On n’a jamais fait ça », disent-ils. »Et bien on va vous montrer et vous allez apprendre, et si vous avez un problème on est là, ok les gars ? » Les rassure M.Mekki.














Commentaires

Ajouter un commentaire
Les commentaires ne sont pas disponibles pour cette entrée.