Le bateau et Olympie samedi 13 octobre 
Episode du bateau par Mégane, Maeva et Morgane
Oh mon dieu ! On était tellement stressé. Oh mon dieu ! Tellement qu’on a pris un médicament, « mer calme » qu’il s’appelait. Mais rien du tout, le « mer calme » il a viré direct à la « mer excitation » . Derrière la boite il y avait marqué : excitation, palpitation. Bien ça, c’était ça, excitation totale, on n’arrêtait pas de rigoler, tout nous faisait rire, on parlait et on rigolait en même temps et ça a duré comme ça 3 heures. Les garçons sont arrivés en disant « hey on en veut un aussi nous du « mer calme » et ça nous a encore plus fait rigoler ».
(Madame pied (Virginie) entre dans la chambre, tente sur Mégane une opération pansement sur une ampoule à coté d’une autre ampoule)
Oh ! et puis vers 5 heures du matin il y a eu comme un tremblement de terre. On s’est toutes réveillées. Ca tremblait de partout, ça secouait mais un truc de malade ! On a senti que le bateau s’arrêtait, il n’y avait plus de vibrations. C’est le bateau qui accostait en Albanie.
(Madame pied sort avec son stock de boites de pansement. Là , on va masser le dos de Maéva et après on dit à madame pied qu’on va lui passer la pommade parce qu’en fait il se trouve que madame pied est aussi madame pommade)
On s’est recouché et on s’est endormi direct. On était trop crevé.
Aussi, je me rappelle, on a craché dans l’eau comme dans le film « Titanic ».
Le paysage était beau et ça faisait oublier l’eau.
On peut dire que l’on a vaincu notre phobie de l’eau.







Olympie
Olympie c’est très …comment dire ? Joli et super grand. C’est là qu’il y a eu les premiers jeux olympiques, en 777 av JC( et ça veut pas dire jules César ou Jean Claude, mais Jésus Christ).
On a vu le stade mais surtout le sanctuaire et la petite culture sur les dieux c’est très spécial et mystérieux. Zeus et Era, Cronos et Nike. C’est impressionnant les grandes colonnes. Imagine ils devaient les monter les unes sur les autres pour monter ça. T’as vu la hauteur ? Par contre pas de femmes aux jeux olympiques mais des jeux rien que pour les hommes et aussi pour les enfants. Les athlètes sont tous nus. Y avait quand même du sport pour les jeunes femmes mais en dehors des jeux olympiques et même pas les hommes ont le droit de les regarder.
Dans le musée les statues sont tellement propres et lisses qu’on ne croirait pas qu’elles sont si vieilles. Elles ont tellement de détails sur les cheveux et les robes et les corps qu’on dirait qu’elles ont été faites il n’y a pas si longtemps, c’est pas possible !
On ne pourrait pas vous dire tout ça si on n’avait pas appris des choses. J’aurais trop voulu être archéologue quand j’étais petite pour savoir les histoires d’avant. Trouver les vies d’avant nous c’est bien.
Aujourd’hui c’était très bien même si la guide était longue à écouter.
On allait oublier la course des garçons sur la piste du stade. Ils n’étaient que quatre mais on a été étonné par leur résultat. Commentaire des champions : « ce fut très long et épuisant, mais avant ils n’avaient pas de tabac alors ça va. Gabriel pas terrible pour un mes qui fait de l’athlétisme. Il a gagné et moi j’ai fait deuxième. Commentaire du public : ils ont couru vite et même pas un qui s’est éclaté par terre, bravo ! On a bien rigolé avec la couse des profs. Bel execo entre Mme Piquemal et Virginie. Pour une sportive, pas très performante Mme Piquemal, mais bon c’était courageux.












[ lire entrée ] ( sb_view_counter_plural_pre155 lectures )

<<Premier <Précédent | 1 | 2 | Suivant> Dernier>>